14 décembre 2006

histoire d'huile

C’est très étrange ces fuites d’huile…Un  début d’enquête  pourrait être rondement mené…On commencerait par exemple par supputer  que le gardien de nuit de Francis a un jour dû déplacer mon destrier  convalescent et surpris par le poids l’aurait foutu par terre…À moins qu’il ait voulu frimer ses amis…À moins que…bon, on s’en fout finalement de la suite de l’enquête…il est bien plus urgent de colmater les voies d’huile.On commence à mettre en place notre expédition en forêt …difficile de concilier les impératifs... [Lire la suite]
Posté par ptiluc à 15:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 décembre 2006

Suite librevilienne

Ces derniers temps, mon occupation principale c’est de tomber en panne sur le Boulevard Triomphal Omar Bongo et de continuer en poussant la bécane au milieu des taxis fumants, excellent exercice pour les bronches… Il semblerait que la moto abandonnée ici ait été victime d’un maraboutage Bwiti , le vaudou de l’équateur, chaque panne en entraîne une autre ce qui frise le surnaturel . Quand je pense qu’il y a un an à peine j’étais arrivé ici depuis Tunis sans le moindre pépin…Je continue à essayer de croire que je vais repartir mais... [Lire la suite]
Posté par ptiluc à 21:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 décembre 2006

cambouiseries

Une journée complète de mécanique, c’est pas ce qu’il y a de plus rigolo à raconter…mais il faut bien que j’arrive à trouver pourquoi cette moto peine autant à reprendre du service. Vu comme ça, avec ces grincements de transmission et l’épais nuage de fumée derrière, je suis totalement raccord avec la plupart des véhicules du coin, hormis les quat’quats de beaufs et pétasses bien sûr, mais peut on vraiment envisager un traversée d’Afrique avec un sorte de taxi... [Lire la suite]
Posté par ptiluc à 09:41 - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 décembre 2006

flicailleand co

Il y a comme une relation intime entre les taxis de Libreville et moi, comme si tout le cosmos se foutait en branle pour que je ne me déplace qu’avec eux. Quand je suis arrivé ici, ma boîte de vitesse sous le bras, j’ai commencé à me déplacer en taxi  le temps de remonter le bazar.  Ensuite, il y a eu les pneus à changer, les bobines  d’allumage qui ont pétés  puis toutes ces fuites d’huiles et les cylindre à démonter pour vérifier ce qu’il se passait là dedans… douze  heures  de mécanique non-stop, un... [Lire la suite]
Posté par ptiluc à 11:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 décembre 2006

mongolito

Parfois je me demande si le dedans du crâne c’est pas un truc qui se transforme inéluctablement en yaourt avec le temps qui passe…Bon, certes, il suffit de regarder une émission d’jeuns de TF1 pour comprendre que le yaourt peut très tôt monter au cerveau, mais là, non quoi, ça va pas du tout, je fais de la sénilité précoce, c’est sûr ! Jamais j’avais fait  un truc aussi débile  en trente deux ans de bécane : se tromper de dimension de pneu, c’est la honte absolue mais se tromper de dimension de pneu quand on se le... [Lire la suite]
Posté par ptiluc à 10:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 décembre 2006

un peu de géographie

Libreville c’est pas très grand, un boulevard de bord de mer  embouteillé qui venant de l’aéroport longe la mer jusqu’au quartier Front de Mer où y’a des hôtels moches, des ministères moches et même une présidence moche aussi, puis tout de suite on quitte la ville, on traverse des sortes de zones indus’ assez moches, mais c’est normal, et puis c’est tout …des terrains vagues et  tout au bout le port à bois où arrivent les gros camions…quand on s’éloigne de la mer, mis à part le boulevard Triomphal avec ses architectures... [Lire la suite]
Posté par ptiluc à 20:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 décembre 2006

avant le départ...

Un petit peu du quartier Sociga avant le départ. Sociga, ça veut dire Société de Cigarette Gabonnaise, on y fabrique des Marlboro et un peu toutes les marques... Sotega, ça veut dire Société TextileGabonnaise, mais je crois que ça ne fonctionne plus, les chinois qui sont venus raser la forêt on dû amener des T'shirts avec eux Et voilà le joli quartier de M'Bolo où pendant ces deux semaines j'allais bloguer comme on va au boulot, avec pause café à dix heures pétantes !
Posté par ptiluc à 10:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 décembre 2006

Libreville-Lambaréné

En une première petite journée , on se torche un quart du trajet Libreville-Brazzaville ; il faut reconnaître que c’est facile, c’est la partie goudronnée . Une jolie route avec très peu de trous qui serpente d’une petite colline à l’autre au milieu d’un immense jardin botanique, c’est plutôt bien comme départ. Le moteur tourne rond et le passager roupille bien calé contre les bagages malgré les averses tièdes qui nous tombent régulièrement sur la gueule. Il n’y aurait pas ce grincement de roulement perpétuel, tout... [Lire la suite]
Posté par ptiluc à 19:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 décembre 2006

putain,quelle route!

On aurait pu croire qu’une sorte de routine commençait à s’installer, pistes roulantes, petits hôtels et comme ça jusqu’à Brazzaville, mais c’est sans compter sur l’imprévu qui pimente toujours à temps et tout le monde sait qu’une douane pour les imprévus, c’est toujours assez prometteur. Ce matin-là, il faisait plutôt beau et la piste étroite mais bien  carrossable allait nous mener tranquillement à la frontière, et il faut dire que les douanes gabonaises ne me décevront  vraiment jamais ! Déjà en entrant, avec le... [Lire la suite]
Posté par ptiluc à 19:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 janvier 2007

De Dolisie à Loutété

Ce qu’il y a d’étonnant ici, c’est que quand on regarde la carte on a l’impression qu’il y a quand même un peu des routes et quand on est sur place on ne découvre que de la boue et de la flotte…De Kimbangou, on est donc arrivés à Dolisie où après une nuit dans un presqu’hôtel chic pour fêter la fin de la piste pourrie, on a repris gaiement la route en se disant que le lendemain on arriverait au goudron et puis après à Brazzaville, mais en fait, non !La route nationale principale du pays c’est encore pire que celle qui... [Lire la suite]
Posté par ptiluc à 12:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]