19 décembre 2006

flicailleand co

Il y a comme une relation intime entre les taxis de Libreville et moi, comme si tout le cosmos se foutait en branle pour que je ne me déplace qu’avec eux. Quand je suis arrivé ici, ma boîte de vitesse sous le bras, j’ai commencé à me déplacer en taxi  le temps de remonter le bazar.  Ensuite, il y a eu les pneus à changer, les bobines  d’allumage qui ont pétés  puis toutes ces fuites d’huiles et les cylindre à démonter pour vérifier ce qu’il se passait là dedans… douze  heures  de mécanique non-stop, un... [Lire la suite]
Posté par ptiluc à 11:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]