Ces derniers temps, mon occupation principale c’est de tomber en panne sur le Boulevard Triomphal Omar Bongo et de continuer en poussant la bécane au milieu des taxis fumants, excellent exercice pour les bronches… Il semblerait que la moto abandonnée ici ait été victime d’un maraboutage Bwiti , le vaudou de l’équateur, chaque panne en entraîne une autre ce qui frise le surnaturel . Quand je pense qu’il y a un an à peine j’étais arrivé ici depuis Tunis sans le moindre pépin…Je continue à essayer de croire que je vais repartir mais petit à petit le doute s’immisce sournoisement...

 poussepousse_copie

Parfois entre deux pépins mécaniques, je vais me balader sur le  bord de mer. C’est là que se trimballent les pétasses en quat’quat’…les mêmes qu’en France… en moins blondes mais pas moins scotchées à leur portable ! Après avoir bien pesté contre leur conduite chaotique, il me reste généralement à rentrer en poussant par le Boulevard Triomphal Omar Bongo pour aller tenter de réparer une nouvelle panne !

 bouchon4x4_copie