la_boi_te

Ma bonne vieille bécane m’attend donc dans le garage de Francis à Libreville…
J’ai juste ramené la boîte de vitesses avec moi il y a une dizaine de mois parce qu’elle faisait beaucoup de bruit et continuer comme ça, c’était peut être un peu risqué. Ce morceau de moteur-là a toujours eu le goût des  gags récurrents.
Je ne sais plus trop combien de fois je l’ai ouverte… une année, elle avait parfaitement résisté à un voyage lointain…pas un bruit mécanique suspect, rien, après quelques milliers de kilomètres africains tout avait tenu !
J’étais pas peu fier sur ce coup-là…et puis, après une vidange d’huile, j’ai mal revissé le bouchon et le précieux lubrifiant s’est lentement écoulé au fil de kilomètres. Quelque part vers Sisteron, je me suis retrouvé tout d’un coup en roue libre sur l’autoroute…dans la boîte de vitesse, tout avait explosé…et je vais pas pleurer, j’ose même pas imaginer ce qui se serait passé si tout ça s’était bloqué…à cent soixante, il y a des chances pour que ça ne fasse pas de cadeau !
Enfin bon, je l’ai reconstruite une fois de plus ; changé les roulements fatigués et les pignons abîmés…comme cette fois encore…avec toujours un soupçon d’angoisse de ne pas avoir bien ajusté ces calages au dixième de millimètre qui vont faire que plus tard, une fois tout bien remonté sur la moto, les vitesses passeront bien…ou pas ! C’est toujours un peu flippant de réparer un truc quelque part en sachant qu’on ne saura si ça marche que huit mille bornes plus au sud, là où il est impossible de démonter à nouveau !

to_boi_te_or_not_to_boi_te