21 novembre 2006

les paperasses...

Une fois que t’es parti de ta maison avec ta bécane pour une destination lointaine, tu déclenches un processus progressif qui t’immerge progressivement dans le nomadisme au long court ; quand après quelques semaines tu te retrouves dans d’indescriptibles mégapoles, le décalage progressif  te permet de te glisser dans leur chaos comme si tu y avais toujours vécu.Rentrer chez soi au milieu d’un voyage pour s’y replonger quelques mois plus tard, c’est complètement différent…Tiens, un exemple : le simple fait de prendre un visa... [Lire la suite]
Posté par ptiluc à 01:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]